Poil de chèvre cachemire

« Cachemire »sonne à nos oreiles, comme un mot magique. Fin, chaud et léger comme und plume, le cachemire évoque, pour la plupart d’entre-nous, des vêtements ou des couvertures de haute qualité.

Outre ce précieux duvet laineux, il existe un autre poil de cachemire, très robuste, le fameux poil de garde, lequel est mis en œuvre pour la fabrication de certaines moquettes tretford.

Ces matières nous sont livrées par les chèvres cachemire, qui ressemblent peu aux chèvres ordinairement élevées en Europe. Grandes, les oreilles pendantes, elles ont une robe de soies très longues.

Vivant dehors, sur les hauts-plateaux d'Asie, ces chèvres sont exposées à des températures extrêmes, pouvant descendre jusqu'à - 40°C, en hiver - et atteindre 30°C, en été.


À l'automne, pour se protéger des grands froids hivernaux, elles développent un duvet laineux de poils très fins, dont elle se débarrasseront avec leur robe d'hiver, à la mue printanière, en prévision des chaleurs estivales. C'est le moment de récupérer manuellement, en le brossant avec précaution, ce fin duvet tout floconneux, dont la récolte varie, selon la taille et le type de chèvre, entre 150 g et 200 g de laine par bête. Encore plus délicat que la plus fine laine de mouton, le duvet, ainsi recueilli, compte parmi les poils animaux les plus précieux.

Utilisé, quant à lui, pour la fabrication de tapis de haute qualité, le robuste poil de garde est également récupéré artisanalement et avec le même respect de la matière, dans une procédure de récolte qui permet d'éviter toute blessure à la chèvre cachemire, laquelle conserve, ainsi, une quantité minimum de toison, afin de pouvoir survivre sur les hauts-plateaux.

Et pas question non plus d'abattre les bêtes pour récupérer leur poil ou leur laine ! D'autant plus que la toison fournirait alors des fibres mortes, tout à fait impropres à la confection de produits de qualité.

Le poil de garde possède des propriétés exceptionnelles, que l'on retrouve, ensuite, dans les produits tretford. Robuste, résistant, il est facile à entretenir, grâce au film de graisse qui l'enrobe naturellement, et le protège contre l'infiltration des salissures. La particularité de sa structure confère, après teinture, une incomparable luminosité et brillance aux coloris.